WEG France : L’expertise au service de votre efficacité énergétique

FAQ - Règlement (UE) 2019/1781 et amendement (UE) 2021/341

Le nouveau règlement fixant les exigences en matière d’écoconception des moteurs et des variateurs de vitesse s’applique depuis le 1er juillet.

Cette FAQ a pour but de répondre à certaines questions légitimes que vous pouvez vous poser.

Domaine d'application

Quels moteurs de la gamme W22 monovitesse sont exclus du règlement ?

Depuis le 1er juillet 2021 :

  • P < 0,12 kW et P > 1000 kW
  • Nombre de pôles > 8
  • Bi-vitesses
  • Moteurs qui ne sont pas conçus pour fonctionner en service permanent S1 et prévus pour S2, S3 < 80%, S6 < 80%, S4, S5, S7 à S10.

Depuis le 1er juillet 2021 jusqu’au 1er juillet 2029 :

  • Moteurs fabriqués et livrés au titre de pièce de rechange, identique au moteur en place, d’une machine. Il faut être conforme aux conditions de marquage énoncées à l’annexe I, paragraphes 12 et 13.

Les moteurs ATEX de la famille W22X sont-ils concernés par le règlement ?

Oui dès le 1er juillet 2021 pour :

  • W22Xdb : moteur antidéflagrant Exdb, Exdb eb.
  • W22Xec : moteur à sécurité augmentée pour zone 2 Exec.
  • W22Xtb : moteur de protection contre l’inflammation des poussières en zone 21 Extb.
  • W22Xtc : moteur de protection contre l’inflammation des poussières en zone 22 Extc.

Oui à partir du 1er juillet 2023 pour :

  • W22Xeb : moteur à sécurité augmentée pour zone 1

Non pour :

  • W22X : le moteur pour le groupe I, catégorie M2, conçu pour l’industrie minière, tel que défini à l’annexe I, point 1 de la directive européenne 2014/34/UE est exclu du règlement.

Les moteurs moyenne tension W22, W40, W50, HGF, Master Line, W60 sont-ils concernés ?

Non, les moteurs dont la tension d’alimentation est > 1000 volts sont exclus.

Les moteurs basse tension « protégés » de la gamme W40 sont-ils concernés par le règlement ?

Oui, les moteurs protégés IP 23/24 sont concernés au même titre que les moteurs étanches. Le degré d’étanchéité n’est pas un critère d’exclusion pour l’application du règlement.

Les motoréducteurs WG20 sont-ils concernés ?

Oui car les moteurs W21, W22 qui sont un élément de ces motoréducteurs sont soumis au règlement.

Les moteurs de la gamme W22 Magnet sont-ils concernés par le règlement ?

Non, le W22 Magnet est un moteur synchrone à aimants permanents. Le règlement ne concerne que les moteurs asynchrones.

Les moteurs freins WEG sont-ils concernés ?

Oui car le rendement du moteur est déterminé indépendamment de celui du frein.

Les moteurs monophasés de la gamme W12 sont-ils concernés ?

Oui mais à partir du 1er juillet 2023 et pour les puissances de 0,12 kW et plus.

Les moteurs asynchrones à rotor bobiné sont-ils concernés ?

Non uniquement les moteurs à cage d’écureuil sont concernés.

Le moteur de la gamme WECM (à commutation électronique) est-il concerné ?

Non car ce moteur fonctionne uniquement avec un convertisseur de fréquence.

Les moteurs W22 Quattro sont-ils concernés ?

Non car il s’agit de moteurs à rotor hybride (Line Start Permanent Magnet) qui ne sont pas considérés comme des moteurs asynchrones.

Les servomoteurs sont-ils concernés ?

Non car ces moteurs fonctionnent uniquement avec un variateur de vitesse.

Les moteurs dédiés à la mobilité électrique (terre, air, mer) sont-ils concernés ?

Non, les moteurs de traction électrique sont exclus du domaine d’application du règlement.

Variateurs de vitesse

Les variateurs basse tension WEG respectent-ils le règlement ?

Oui. Tous les variateurs WEG basse tension à alimentation triphasée avec pont redresseur à diodes, prévus pour commander des moteurs de puissance utile nominale : 0,12 kW ≤ Pn ≤ 1000 kW sont de la classe IE2 exigé par le règlement.

Les variateurs de vitesse à alimentation monophasée CFW100 sont-ils concernés par le règlement ?

Non, seulement les variateurs à alimentation triphasée sont concernés par le règlement.

Quelles sont les exigences du règlement en matière d’information sur les variateurs ?

Les variateurs WEG ont un marquage et un QR code. Celui-ci vous redirige vers notre site regroupant toutes les indications requises aux points 1 à 11 de la section 4 de l’annexe I du règlement.

Cas concrets

Mon moteur électrique à alimentation triphasée est prévu pour fonctionner uniquement avec un variateur de vitesse. Doit-il respecter les exigences du règlement ?

Non. Le règlement ne s’applique qu’au moteur électrique pouvant démarrer en direct sur le réseau sans variateur électronique.

En conséquence les moteurs synchrones qui ne peuvent pas démarrer sans variateur de vitesse ou des moteurs asynchrones développés spécifiquement pour fonctionner avec un variateur de vitesse (avec des enroulements spéciaux pour un point de défluxage spécifique qui empêche le moteur de fonctionner en alimentation directe sur le réseau) sont exclus du domaine d’application du règlement.

Mon moteur a une puissance nominale non normalisée. Que dit sur ce sujet le règlement ?

Si la valeur nominale d’un moteur diffère des valeurs standards, la valeur minimale d’efficacité énergétique requise doit être calculée par interpolation pour les valeurs de 50 Hz et pour les valeurs de 60 Hz, les règles décrites ci-dessous sont appliquées.

Pour les moteurs 50 Hz, calcul par interpolation en utilisant les coefficients (A/B/C/D) du tableau 4 de l’annexe I du règlement UE 2019/1781 pour les puissances comprises entre 0,12 et 0,55 kW et ceux du tableau 5 de l’annexe I pour les puissances comprises entre 0,75 et 200 kW. Une interpolation linéaire est effectuée pour les puissances comprises entre 0,55 et 0,75 kW.

Pour les moteurs 60 Hz, afin de déterminer le rendement minimal des moteurs 60 Hz à une puissance nominale non prévue dans les tableaux 3a, 3b ou 3c de l’annexe II de l’amendement UE 2021/341, la règle suivante doit être utilisée :

  1. Le rendement d’une puissance nominale égale ou supérieure au point médian entre deux valeurs consécutives des tableaux est le plus élevé des deux rendements.
  2. Le rendement d’une puissance nominale inférieure au point médian entre deux valeurs consécutives des tableaux est le plus faible des deux rendements.

J’ai un moteur triphasé W22 asynchrone standard, 4 pôles, IE2 de 5,5 kW piloté par un convertisseur de fréquence. Puis-je modifier le marquage du service type de S1 à S9 ?

Non, contrairement à l’ancien règlement CE 640/2009, il devra être de la classe de rendement IE3 car le changement du marquage en S9 ne permet pas de l’exclure du domaine d’application. Ce moteur peut fonctionner en direct sur le réseau et le changement de marquage est considéré comme un contournement du règlement en vigueur.

J’ai une application en sidérurgie avec la gamme de moteurs Roller Table, le règlement s’applique-il ?

Non car chez WEG ces moteurs sont à refroidissement TENV (IC410) et sont prévus pour fonctionner uniquement avec un variateur de vitesse ils sont donc exclus du domaine d’application du règlement.

J’ai un moteur à courant continu, quelle est la classe IE imposée ?

Aucune, il n’existe pas de classe IE pour les moteurs à courant continu.

Les ventilateurs que nous fabriquons sont entraînés par des moteurs bi-vitesse à enroulements séparés, quelles sont les classes IE imposées par le règlement ?

Aucune. Les classes IE ne sont pas normalisées pour les moteurs bi-vitesses à couplage Dahlander ou enroulements séparés.

Nous intégrons pour l’entraînement de nos ventilateurs des moteurs WEG de la gamme W22 désenfumage. Sont-ils concernés par le règlement ?

Oui, nos moteurs de désenfumage W22 200 ºC (2 heures), 250 ºC (2 heures), 300 ºC (1 et 2 heures) ou 400 ºC (2 heures), marqués pour les services type S1 et S2 et avec refroidissement IC411 (TEFC) ou IC418 (TEAO) font partie du domaine d’application du règlement.

J’ai commandé un moteur plaqué avec une ancienne tension normalisée 380V / 50 Hz, est-il concerné par le règlement ?

Oui. Le règlement s’applique pour tous les moteurs plaqués avec une tension nominale comprise entre 50 et 1000 volts.

Je fabrique du compresseur avec moteur intégré dont la mesure du rendement seul est impossible. Comment rester conforme au règlement ?

Dans ce cas précis, le règlement ne s’applique pas au moteur car le rendement de ce dernier ne peut pas être dissocié de celui de la machine entraînée. Le moteur est en effet complètement intégré dans un autre produit rendant impossible la définition de sa classe d’efficacité IE.

Je reçois une pompe immergée, est-ce que le moteur doit-être conforme au règlement ?

Non car le moteur est conçu et prévu pour fonctionner entièrement immergé dans un liquide, ce qui l’exclu du domaine d’application du règlement.

Mon moteur est prévu pour fonctionner dans une chambre froide marquée : -55°C…-35°C. Est-il concerné par le règlement ?

Le règlement s’applique aux moteurs dont la plage de température de l’air ambiant est comprise entre -30°C inclus et +60°C inclus. Dans ce cas, le moteur n’est pas concerné par le règlement car aucune valeur de la plage de température marquée sur le moteur ne fait partie du domaine d’application du règlement.

Pour la même application que ci-dessus un autre moteur est marqué -55°C…-25°C. Est-il concerné par le règlement ?

Oui. Dans ce cas, le moteur est concerné par le règlement car une partie de la plage de température est dans le domaine d’application du règlement.

Ma machine intègre un moteur de hauteur d’axe réduite, cela est-il problématique pour respecter la classe IE3 imposée par le règlement ? Suis-je obligé de respecter le règlement ?

Oui s’il s’agit d’une machine neuve et que le moteur est vendu en première monte.

Non s’il s’agit d’un moteur à livrer en tant que pièce de rechange d’un ancien équipement vendu avant l’application du règlement.

Je réalise des études pour l’industrie nucléaire, pour ce secteur d’activité les moteurs et variateurs sont-ils concernés par le règlement ?

Non, les moteurs et variateurs spécifiquement qualifiés pour garantir la sécurité des installations nucléaires tels que définis à l’annexe I, point 1 de la directive européenne 2009/71/Euratom du Conseil sont exclus du règlement.

J’ai un variateur qui sert au pilotage d’un servomoteur, doit-il respecter les exigences du règlement ?

Oui, si ce même variateur a une conception pour piloter également un moteur asynchrone, alors il devra être marqué de la classe IE2 et respecter le règlement.

Non, si la conception de ce variateur ne permet que le pilotage du servomoteur mais pas du moteur asynchrone.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux !

wegfrance-inscription-newsletter

Recevez les dernières actualités
dans votre boîte mail