WEG France : L’expertise au service de votre efficacité énergétique

Visite au Brésil d’une délégation des autorités algériennes de régulation accompagnée de SEM l’ambassadeur d’Algérie au Brésil

Dans un contexte où l’Algérie s’appuie sur la loi n° 22-18 qui s’inscrit dans la continuité du cadrage macroéconomique, visant à favoriser le climat des affaires en Algérie en matière d’investissement, la volonté du gouvernement algérien est de se positionner comme un instigateur économique majeur et attractif aux yeux des divers investisseurs locaux et étrangers.

WEG Algeria Motors Spa

Les dispositions de cette loi expriment la ferme volonté de l’État algérien de relancer une économie diversifiée propice au développement d’investissements générateurs de plus-value.

Au vu de son potentiel de diversification économique dans le secteur industriel, l’Algérie ambitionne d’accroître sa capacité de production en développant davantage de produits à valeur ajoutée. Elle mise ainsi sur la promotion et l’amélioration de sa compétitivité. C’est dans cette continuité que le groupe WEG, l’un des plus grands fabricants de moteurs électriques au monde, a investi depuis un an dans une usine de moteurs destinés aux appareils électro-ménagers.

L’usine de production, WEG Algeria Motors Spa, basée dans la Wilaya Sétif est détenue à 51% par le groupe WEG et 49% par le groupe CEVITAL et produira annuellement un million de moteurs. 

Un développement facilité et encouragé

En accueillant les personnalités de cette délégation et monsieur l’Ambassadeur Rachid Bladehane, WEG souhaite, au travers des compétences locales algériennes, de l’expertise de ses partenaires et du lien avec ses fournisseurs locaux, contribuer et être acteur de la croissance industrielle et économique de l’Algérie.

En effet, ces échanges soutenus entre les autorités de régulation et les acteurs économiques algériens facilitent et encouragent le développement industriel. Ils ouvrent également la voie à de nouveaux investisseurs potentiels. À terme, l’aboutissement de ces discussions conduira au développement de l’industrialisation, misant sur une production locale à la faveur de la création d’un réseau de sous-traitants rattachés notamment aux activités de production d’articles à forte valeur ajoutée en Algérie.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux !

wegfrance-inscription-newsletter

Recevez les dernières actualités
dans votre boîte mail